A la fac

J’ai plusieurs identités, c’est indéniable. Qui n’en a pas? Je suis fille, femme, amie, enseignante. J’ai une vie privée et une vie professionnelle. Je suis italienne, allemande (du moins sur le papier), mais aussi française. A côté et en face de mon bureau à la fac il y a les bureaux de mes collègues de français, de mes collègues françaises. On passe beaucoup de temps coude à coude. On travaille, on discute, on se prend une pause. C’est la récréation. On rigole. A fond, même. Ce sont les seules d’ailleurs, avec lesquelles on se marre beaucoup. On a pris des habitudes, on a créé des traditions, on en créera d’autres encore. Ce sont ces pauses, ces mots d’esprits, ces plongées dans un autre univers que je raconte ici.

(foto: Boris P.)

Tirer les rois

Des flamants roses, des chevaux de Camargue

Ceci n’est pas un billet de blog

Les affinités électives

Stop making sense, ou un déjeuner sans herbe

L’appel de la forêt

Corollaire à l’appel de la forêt

Le jeu des sons et du hasard

Des spirales et des tournesols

Comme quoi?

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione / Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione / Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione / Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione / Modifica )

Connessione a %s...