Corollaire à l’appel de la forêt

Cela a l’air de se transformer en une véritable querelle, le cri du kangourou. Il y en a qui se doutent que le kangourou – un marsupial – puisse bramer comme un cerf, un cervidé. Ne chicoterait il pas comme un rat (un rat taupe nu) ou ne couinerait il pas comme un lapin ? Les avis se partagent.

Aujourd’hui on a impliqué dans la discussion nos collègues d’allemand – sans résultats remarquables, admettons-le. Heureusement qu’on n’arrête pas d’investiguer.  Voilà donc des découvertes qui nous avancent. Ou pas ? A vous de juger :

Isabelle (radieuse en rose avec sa montre en verre de Murano) :

« Bon, alors, avec tout cela, nous n’avons pas beaucoup avancé dans nos recherches. Giovanna, je doute véritablement que le kangourou puisse bramer! En effet, bramer est réservé – selon le Petit Robert – aux animaux de la famille des cervidés; or, comme chacun sait, le kangourou est un marsupial, de la même famille donc qu’un koala, un opossum ou encore un phascolome; et ces animaux ne brament pas!!!

Pour vous détendre un peu, je vous propose une autre solution en chantant:
http://www.bide-et-musique.com/song/1261.html

Cette solution ne me convient pas non plus: comment accepter qu’un animal – quel
qu’il soit – soit muet??? Même les plantes répondent quand on leur parle (essayez, vous verrez et… entendrez!) »

Giovanna (en citant Wikipedia – bien que ce ne soit pas une source strictement scientifique) :

Les kangourous « n’ont pas de cri particulier, bien qu’ils puissent grogner ou émettre un son ressemblant à une toux. Dans certains cas, ils peuvent souffler, un peu à la manière des chats. Les femelles peuvent appeler leur progéniture en émettant des claquements de langue. Cependant, le son le plus courant que les kangourous produisent est celui de leurs pattes frappant fortement le sol pour prévenir leurs congénères d’un danger. »  (http://fr.wikipedia.org/wiki/Kangourou)

Isabelle (portant l’attention sur d’autres aspects susceptibles d’exploitation pédagogique et politique) :

«  Mais cette chanson est malgré tout intéressante (vous m’en ferez un
commentaire composé autour de la problématique de “la langue”; on y trouve des idées géniales). Et à la fin de la 2e strophe, vous noterez l’allusion à Harpo (Marx – le muet) qu’on peut merveilleusement remplacer par “Sarko” (Nicolas – qui est de plus en plus muet depuis qu’il dégringole dans les sondages…); bref, pour actualiser cette chanson qui date des années ‘80, vous pouvez chanter sous votre douche et au bureau à la fin de la strophe: “aucun son ne sort de sa douche / bien qu’y gesticule comme Sarko”.
Chers petits amis, la vie est formidable – vive le marsupial! »

« PS: on pourrait peut-être tenter les recherches du côté du koala ou de
l’opossum (mais on risque très vite de se retrouver la tête en bas)
2e PS: Saviez-vous qu’une biche brame, rait ou rée (indifféremment). Vous me
travaillerez ces conjugaisons pour la prochaine fois. »

http://www.cnrtl.fr/definition/raire (merci Joëlle !)

Dominique (est-elle encore à Kos?) aussi contribue à la réflexion en mettant l’accent sur des aspects littéraires et poétiques – ludiques : « La biche brame au clair de lune… »

Vous voyez, c’est du véritable savoir collectif qu’on construit !

(http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Fawn_and_mother.jpg?uselang=fr)

Annunci
Questa voce è stata pubblicata in animaux, à la fac e contrassegnata con , , , , , . Contrassegna il permalink.

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione / Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione / Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione / Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione / Modifica )

Connessione a %s...