L’appel de la forêt

Mercredi après-midi, j’ai encore mon Lehramtmaster à préparer, mais je n’avance pas. J’ai d’autres questions qui me tracassent. L’une desquelles a été posée par Isabelle il y a presque un mois : comment s’appelle le cri du kangourou ?

Une question qui rebondit de collègue en collègue, qu’on se pose à tour de rôle dans les couloirs : alors, t’as trouvé ? ça avance, ça  avance je dis, mais non, ça  n’avance pas, ça n’avance pas du tout. Et les questions s’entassent.

Je viens de lire L’armée furieuse de Vargas, et là, j’ai trouvé plein d’animaux : deux rats, un pigeon, une laie avec ses marcassins, une biche, des hases, un faon – ou plusieurs, je ne sais plus – une chouette effraie, tous dans le bois Bigard près d’Ordebec. Ensuite plusieurs vaches, qui ne bougeaient pas (pourquoi les vaches ne bougent pas, quand on les regarde ?), et même un cloporte, abrité dans un lieu insolite, et qui ne bougeait pas non plus, mais je ne vous dirai rien pour ne pas vous gâcher la surprise, si vous n’avez pas lu le bouquin.

(vache romagnole, photo de Boris)

Par-dessus le marché, j’ai repris en main Das Wilde Pack, écrit par Boris et son copain André (le GAL, le gang des animaux libérés), qui grouille d’animaux qui parlent, discutent, se disputent, font les quatre cent coups…

(http://www.amazon.fr/%C3%A9vad%C3%A9s-Zoo-Sign%C3%A9-animaux-libres/dp/2747030148)

Donc voilà mes questions : la chouette effraie, ça dort débout ? Les pigeons et les colombes, c’est la même chose ou ce sont des animaux différents ? Et le cri de la biche, c’est quoi ? Le cloporte, est-il un crustacé, comme dit Adamsberg ? Et les vaches, bougent-elles ou pas ? L’ornithorynque, qu’a-t-il à voir avec Bruce Chatwin ? Et Mallagongan, ça veut dire quoi ? Et les panthères, ça plonge ? Impossible de préparer ses cours, harassée par de telles questions.

Heureusement qu’Isabelle flapie-flagada a aussi des réponses, de temps en temps. Je cite : «Je suis tombée récemment sur une fiche “L’emploi du mot juste – Comment crient les animaux?” J’y ai appris par exemple que le rhinocéros barète ou barrit (indifféremment) et que la souris chicote. Peut-on en conclure que le rat taupe nue chicote également (voir mon billet Stop making sense – Un déjeuner sans herbe)? Mais rien sur le kangourou. Le plus joli et le plus intéressant que j’aie trouvé jusqu’à présent, c’est que le pivert coraille. Pour un oiseau aussi haut perché, aller chercher son cri au fond des mers n’est-il pas merveilleux? Je m’inquiète seulement de ne pas trouver le verbe “corailler” dans le Petit Robert. Est-il dans le Larousse? » (Pour écouter quelques cris...)

Encouragée par cela, j’ai eu le cran d’arpenter la toile – pas la toile d’araignée, non, d’ailleurs je n’y connais rien aux araignées sauf qu’il y avait un éléphant – qui barrit, lui – qui se balançait sur une toile d’araignée et qui trouva cela tellement amusant qu’il alla chercher un deuxième éléphant (l’araignée, les a-t-elle chassés ou s’est-elle balancée avec eux ?) Je perds mon fil, je passe du coq à l’âne, ça ne va pas. Le coq, ça crie ou ça chante Cocorico  en français, mais en italien c’est chicchirichì, et en anglais Cock-a-doodle-doo, là on entre dans le domaine de l’onomatopée, il y aurait de quoi entamer une autre quête.

Mais revenons au kangourou pour boucler l’affaire : d’après ce que j’ai trouvé le kangourou ne crie pas, il ne crie que quand il est en danger, donc presque jamais dans les grands espaces australiens qu’il domine, j’imagine. Un dessinateur de Walt Disney s’était installé devant la cage des kangourous dans un zoo en Californie et après deux heures un gardien du zoo l’a interpellé : « Vous faites quoi, au fait ? » Lui, il voulait entendre le cri du kangourou, il en avait besoin pour un dessin animé, sur ce le gardien a éclaté de rire et lui a dit que dans un zoo les kangourous ne crient jamais, comme ils ne sont jamais en danger – seuls les animaux du GAL sont en danger dans un zoo, savez-vous pourquoi ? Bon, pour en revenir à la question, quand ils sont en danger, ils crient tout de même, les kangourous. Et quand ils crient, il paraît qu’ils brament, comme les cerfs – et les biches? Tout se tient.Ces questions sont importantes, preuve en est que ce sont les premières questions que les enfants posent à leur mère, père, tantes, oncles, grand-mère, grand-père, amis de la mère et du père, ainsi qu’au beau-frère de la mère (laid ou pas), aux beaux-parents du père etc. Dans toutes les langues, même en italien. Et, pour progresser sur le terrain de l’intercompréhension – en langues romanes – je vous soumets une petite vidéo. A la prochaine !

(Il coccodrillo come fa? Lo Zecchino d’oro http://www.youtube.com/watch?v=Eypv-s2k6z8)

Annunci
Questa voce è stata pubblicata in animaux, à la fac, questions zoologiques e contrassegnata con , , , , , , , , . Contrassegna il permalink.

3 risposte a L’appel de la forêt

  1. dominique ha detto:

    Si vous aimez les cris, moi, je préfére la poésie et me souviens d’un poème de l’école primaire, que mes parents adoraient… qu’on leur récite !!
    la biche brame au claire de lune
    et pleure à se fondre (ou fendre…) les yeux
    son petit faon délicieux
    a disparu dans la nuit brune.
    Et pour clamer son infortune… j’ai oublié la suite. Aux bloggeuses de terminer…
    A l’occasion, j’irai vous chercher du Jacques Roubaud…

  2. dominique ha detto:

    la biche brame au clair de lune (sans -e), bien sûr…
    le faon se prononce “fan” comme Fanfan La Tulipe, dont je ne sais plus non plus d’où il sort, celui-là. Mme Von Der Layette a raison, à bas la retraite, vive le travail, vous voyez comme on (= je) baisse vite…

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione / Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione / Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione / Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione / Modifica )

Connessione a %s...